fabrice morin

photographie de nature

l’appel de la forêt

cerf élapheL’automne est une très belle période pour la photographie. Cette saison offre, outre ses couleurs, de beaux spectacles pour l’observation de la grande faune. En ce début octobre, je prend la direction d’un spot assez extraordinaire pour un rendez vous particulier: le brame du cerf.

Ordinairement j’aime bien prendre mon temps pour m’imprégner de l’atmosphère, repérer les secteurs propices, me fondre dans le décors…Cette fois ci le temps me manque. Je cible les endroits repérés les années précédentes…en affinant un peu…

Je dois avouer que j’ai eu beaucoup de chance ce soir la. Posté dans mon affût depuis moins d’une demi heure, le premier cerf pointe son nez! A à peine plus de cinquante mètres de moi il sort de la forêt de hêtre et lache son raire puissant. Excité par ses hormones il gratte les hautes herbes de ses bois, urine puis s’éloigne pour disparaitre à nouveau dans les bois. Plus d’une heure passe avant que les biches ne sortent à leur tour. La discrétion est de mise, il ne faut surtout pas se faire repérer par les femelles plus farouches sous peine de voir le spectacle se terminer. Les Biches ont pris confiance, elles broutent à quelques dizaine de mètre de moi. J’ai un vent favorable…il ne reste plus qu’à attendre la sortie du mâle…

La lumière baisse de plus en plus mais le cerf vient au rendez vous. Le spectacle est extraordinaire…et malgré la nuit qui tombe, j’essai de ramener des images en repoussant mon boitier dans ses limites. A 3200 iso je vise au jugé dans la nuit pour ramener quelques images en filé. Je rentre à la nuit noire, encore une heure de marche à travers la forêt sous les raires assourdissants des mâles surexcités…

cerf élaphe

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2018 fabrice morin

Theme by Anders Norén